La PNPCH

Mission de la PNPCH

  1. Organiser des actions de   plaidoyer pour la filière du café en général
  2. Sensibiliser les gens sur les revendications des producteurs de café
  3. Vulgariser les informations concernant les coopératives et associations Créer des liens de solidarité avec d’autres organisations nationales et internationales
  4. Engager dans la lutte pour la protection de l’environnement
  5. Organiser des inter-échanges avec les producteurs
  6. Structurer et renforcer la capacité de la Plate-forme Nationale ainsi que les Plateformes regionales.
  7. Défendre les intérêts des producteurs  etc…

Composition

La Plateforme Nationale des Producteurs de Café d’Haïti est composée de six (6) plateformes  régionales et est repartie de la manière  suivante :

  1. Plateforme régionale Nord (RECOCANO et autres)
  2. Plateforme régionale Nord-Est (encore Recocarno et autres)
  3. Plateforme régionale Sud-Est (APCAB et COOPCAB)
  4. Plateforme régionale Centre (UCOCAB) regroupant toutes les Coopératives de Baptiste
  5. Plateforme regionale SUD (RECOCAS)
  6. Plateforme regionale Grand’Anse (FACN, COHIMRU)

La PNPCH a une coordination de dix-huit (18) délégués à raison de trois (3)  délégués venus de chaque plateforme regionale et un comité exécutif de sept (7) membres élus lors de son premier congrès qui a eu lieu à Damien le dix-sept(17) Octobre 2008.

L’histoire du mouvement

Les coopératives existent depuis plus d’une soixantaine d’années. Il y a plus d’une cinquantaine de coopératives et/ou pré-coopératives créees à la base des projets de Développement ou des religieux. Depuis 1958 existait le bureau de la réglementation des coopératives connues sous le nom de Conseil National des Coopératives (CNC) et qui relève du Ministère de la Planification et de la Coopération Externe (MPCE).

A partir des années 90, les coopératives et Associations des Producteurs de café ont pris une autre  dimension. Certaines d’entr’elles, au niveau régional, ce sont mises ensembles dans le but de promouvoir une alternative au système traditionnel de Commercialisation du café. Cette initiative est appuyée par des ONG et est favorisée, particulièrement, par la crise du marché conventionnel du café et la montée du commerce Equitable dans le monde. A l’heure actuelle, on dénombre a travers le Pays  cinq (5) regroupements de coopérative, une(1) Fédération   d’Associations, une (1) Association et trois(3) Coopératives qui sont tous certifies Equitable pour le café

Vers les Années 2000, les coopératives et Associations pré-citées se joignent ensembles pour participer à la campagne menée par certaines Organisations internationales, parmi lesquelles OXFAM GB pour dénoncer les complots faites par certaines institutions internationales qui détiennent toujours toutes les décisions finales sur le marche du café dans le but de fixer le prix du café le plus bas que possible dans leur intérêt. Les coopératives et associations d’Haïti ont profité de cette occasion pour mettre sur pied une campagne de sensibilisation sur le café Haitien  avec l’appui de certaines ONG comme : OXFAM GB, FLM, ACTION AID, ICEF, ANDAH, PAPDA avec   l’idée de forcer l’Etat de créer une institution régulatrice pour la filière du café de maniere mixte, composée de représentants de l’Etat et les représentants des acteurs de la filière en commençant par les producteurs, d’autre part de transformer la campagne de sensibilisation sur le café Haitien en une Plate-forme Nationale des Producteurs de Café d’Haïti qui sera un espace de débat, de plaidoyer et de revendication pour la filière .

De 2000 à 2007, la campagne de sensibilisation sur café Haitien a entamé une autre phase qui est la formation des Plate-forme régionales a travers le Pays, particulièrement dans les zones caféières. Maintenant, elles sont au nombre   de six(6) plateformes  régionales a travers tout le pays qui allaient, le 17 Octobre 2008, accoucher la Plate-forme Nationale des Producteurs de Café d’Haïti (PNPCH), encore avec l’appui de ces mêmes Institutions pré-citées et de celles des coopératives et Associations engagées dans cette lutte : Défendre, Promouvoir et Commercialiser le café d’Haïti.


3 réflexions sur “La PNPCH

    Sargelin HENRI a dit:
    28 juillet 2009 à 11:37

    Les zones caféières de haute altitude

    Pour le sud: Commune Tiburon: Madessource, Béreau, Sévré, Dalmètre
    Les Angais: Tikelé, Kolse, Rossignol
    Chardonnières: Fierville, Drouiellette,Délibarin, Gauthier, Moussambé, Grande Plaine, Jabrun
    Port-à-piment: Balais, Guillaume, paricot.

    Commune Coteau: Tiverné, Gérome, Didi, Moussambé, Guichard, Mélon.
    Commune Cavaillon: Laroque, Marc-Henry
    Commune Baradères: Fond Tortue
    Commune Camp-Pérrin: Vachon
    Ces zones citées font parties des lieux de travail du RECOCAS.

    Louinor Saintima Président du RECOCAS
    Sargelin HENRI, Agronome, du RECOCAS

      pnpch a répondu:
      1 août 2009 à 16:31

      Oke merci

      BARDETTE Monette a dit:
      22 mai 2012 à 10:17

      Je souhaite avoir vos coordonnées électronique. Pourriez-vous me les envoyer.
      Merci

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s