Les cours du café ont reculé cette semaine

Publié le Mis à jour le

Les cours du café ont reculé cette semaine à mesure que les craintes que le temps froid n’affecte les plantations de café au Brésil s’estompaient.

« Selon l’institut météorologique brésilien Somar, la vague de froid dans le sud du Brésil n’a pas causé de dommage majeur aux plantations de café les plus au sud », ont rapporté les analystes de Commerzbank.

Les craintes que les caféiers ne soient endommagés par le froid avaient poussé les cours du café à leur plus haut depuis deux mois la semaine dernière. Du coup, le marché « s’est une fois de plus focalisé sur la perspective d’une récolte record pour une année creuse au Brésil – le premier producteur mondial – ce qui devrait peser encore plus sur les prix », a-t-on signalé chez Commerzbank. Le Brésil, à l’origine de 50% de l’offre mondiale de graines de café, attend cette saison une très importante récolte de 48,6 millions de sacs de 60 kilos, à peine moins que la saison dernière (50,8 millions), qui était pourtant une année faste du cycle biennal de culture caféière.

Sur le Liffe de Londres, la tonne de robusta pour livraison en septembre valait 1935 dollars vendredi à 11h00 GMT, contre 1991 dollars le vendredi précédent.

Sur le NYBoT-ICE à New York, la livre d’arabica pour livraison en septembre valait 123,75 cents, contre 129,15 cents sept jours auparavant.

Source : Romandie.ch

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s