Les cours du café ont reculé cette semaine

Publié le

Les cours du café ont poursuivi leur recul cette semaine, le café coté à New York atteignant même un plus bas en quatre ans, sous l’effet conjugué de l’amélioration de la météo au Brésil, du large excédent d’offre et de la faiblesse de la monnaie brésilienne.

Sur le NYBoT-ICE à New York jeudi, l’arabica a atteint 115,35 cents la livre, soit son plus bas niveau depuis mi-juillet 2009.

Les craintes que le froid et le gel n’affectent les plantations de café au Brésil ayant disparu, le marché se concentre de nouveau sur l’abondance de l’offre, ont expliqué les analystes de The Public Ledger.

Le Brésil attend cette saison une très importante récolte de 48,6 millions de sacs de 60 kilos, à peine moins que la saison dernière (50,8 millions), qui était pourtant une année faste du cycle biennal de culture caféière.

La faiblesse du réal brésilien encourage en plus les producteurs à vendre leur récolte, puisqu’ils recevront plus de réais pour des produits vendus en USD.

Sur le Liffe de Londres, la tonne de robusta pour livraison en novembre valait 1.857 USD vendredi à 12H00 HEC, contre 1.935 USD pour le contrat en livraison en septembre le vendredi précédent.

Sur le NYBoT-ICE à New York, la livre d’arabica pour livraison en septembre valait 117,05 cents, contre 123,75 cents sept jours auparavant.

Source : Romandie

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s